Vapewave-logo

4 techniques pour accroitre la production de cannabis

La production végétale requiert entretien et suivi pour améliorer la production. C’est une réalité qui s’applique à toutes les variétés de plantes et de graines, même le cannabis. Pour ce dernier, les cultivateurs ont recours à des techniques simples et efficaces pour booster la croissance des seeds. De cette manière, vous aurez beaucoup plus de têtes à récolter en fin de culture. À cet effet, il suffit de suivre les techniques de taille pour atteindre vos objectifs. Zoom sur les 4 techniques pour accroître la production des seeds.

Les méthodes de taille du cannabis

Pour augmenter votre production de cannabis et obtenir plusieurs têtes lors de la récolte, il sera important d’expérimenter l’une des 4 méthodes de taille. Elles visent à améliorer la croissance et la floraison de vos variétés de plants. Il s’agit essentiellement de l’étêtage, de la taille des branches inférieures, la coupe fim et du lollipopping.

Étêtage

Les cultivateurs ont recours à l’étêtage pour doubler la tige centrale de leurs plants de cannabis. En effet, c’est une méthode encore appelée headshop ou smartshop, très efficace pour multiplier les têtes de seeds. Pour qu’elle soit vraiment prometteuse et puisse donner plusieurs produits, il faudra d’abord attendre la période de croissance et ensuite éviter certaines variétés. Ainsi, lorsque le cannabis atteindra une taille de 30 cm, vous pourrez procéder à l’étêtage. De cette manière, la taille surviendra pendant que le plant sera en croissance.

Quant aux variétés, le guide de cette méthode recommande de ne pas l’expérimenter sur les seeds à floraison automatique. Il s’agit notamment des cannabis CBD, zamnesia, rig et autres, à cause de l’éclosion de leurs graines.

La taille des branches inférieure

Outre l’étêtage, la taille des branches inférieures des plants de cannabis permet d’augmenter les produits de la culture tout comme le headshop et le smartshop. Le guide d’utilisation recommande d’épargner les têtes supérieures. Par contre, celles inférieures peuvent être coupées afin de permettre aux seeds d’avoir la lumière et l’air nécessaires.

Toutefois, cette taille doit être peppershop,moins fréquente et avoir lieu en période de croissance. Quant aux variétés et listes concernées, le CBD, le zamnesia, le peppershop, le rig et le vheadshop seront favorables à cette technique de coupe. En plus d’être facile à réaliser, elle est très pratique.

La taille fim

Cette technique provient de l’étêtage. Très pratique et favorable pour avoir plusieurs produits après culture, elle consiste à supprimer la majeure partie du bourgeon du cannabis. Ainsi, vous pouvez observer l’apparition de quatre autres branches. Cependant, elle n’est pas recommandée pour les plants dont les graines sont à floraison automatique.

Le Lollipopping

Contrairement aux autres méthodes de taille qui peuvent se réaliser soit avec le ciseau ou en pinçant avec les doigts, cette technique requiert uniquement la deuxième option. Son objectif sera de prioriser les têtes du cannabis au détriment des parties inférieures. Aussi, le moment idéal pour ce type le pepprtshop est la période de floraison où les plants prendront la forme d’une sucette. En plus d’être smart et très pratique, elle fait partie des recettes qui augmenteront le nombre de graines au moment de la culture. Il suffit de suivre attentivement le guide et de respecter les différentes listes et variétés de seeds qui existent.